Image
Image
Image

Le terme DOFINI (provenant du Boomu, langue locale des Bwa, peuple composant la grande partie de la population des cercles de San et Tominian) indique la Divinité. L’orphelinat est dédié à la providence de Dieu-Dofini qui puise l’eau  pour les termites, nourrit les oiseaux du ciel et habille les fleurs des champs.

« Je suis venu pour qu’ils aient la vie et qu’ils l’aient en abondance » Jn 10,10

Historique

Dans les années 1985, le curé de la paroisse de Tominian, Abbé Joseph DIARRA, lors d’une de ses tournées pastorales, trouve dans un village pleurs et consternation : une jeune femme vient de mourir en donnant la vie à son premier enfant. Le bébé est vivant, que faire ?

Le village est ébranlé, on pleure la défunte et l’on s’inquiète pour le bébé. L’accueil d’un tel bébé n’est pas facile. Dans le milieu un enfant dont la mère décède en couche « porte malheur ». Après les obsèques de la défunte, le prêtre embarque le nouveau-né dans sa voiture et l’amène en paroisse. Le bébé est confié aux Sœurs qui prennent soins de lui. Quand l’enfant atteignit l’âge de 2 ans, il fut remis à sa grand-mère au village.

A partir de ce moment, les appels se multiplièrent. N’ayant pas les moyens d’accueillir tous ces bébés orphelins, les Sœurs commencèrent à les confier à des femmes mais l’expérience qui ne fut pas toujours concluante ne dura  pas. Certains enfants étaient mal entretenus, beaucoup mourraient à bas âge.

Finalement, l’équipe pastorale de Tominian, à travers Sœur Marie Pascale SIDIBE, encouragée par l’évêque du diocèse de San, Monseigneur Jean Gabriel DIARRA, a décidé courageusement de recueillir les orphelins chez les Sœurs, en communauté. Cela dura près de 5 ans. En 2007, ils sont 25 petits orphelins à la maison. C’était bien au delà des forces d’une communauté de 4 religieuses, ayant aussi d’autres activités pastorales. Il fallait des structures, du personnel plus adaptés. Les compétences du centre de santé de Tominian en pédiatrie étant très limitées, l’orphelinat fut transféré en 2008 à San, ville de 60.000 habitants. Sur un terrain de 4 hectares, un centre d’accueil des enfants orphelins (de 50 places), un jardin d’enfant (école maternelle) et d’une école primaire ont pu être construit.

En conformité avec notre charisme « Se configurer au Christ, l’Envoyé du Père et participer à sa mission salvifique en imitant l’ardente charité du Cœur Immaculé de Marie et son entier dévouement à Dieu et aux hommes » nous voulons permettre à ces enfants en détresse d’avoir la vie en plénitude comme le Seigneur l’a promis : « Je suis venu pour qu’ils aient la vie et qu’ils l’aient en abondance » Jn 10,10.

 

Les effectifs

Providence Dofini accueille actuellement 84 enfants, garçons et filles, âgés de 0 à 14  ans.

ENFANTS

De 0 Ă  18 mois

De 18 mois à  4 ans

De 4 ans à    14 ans

TOTAL

FILLES

10

21

19

50

GARCONS

8

17

9

34

EFFECTIF

TOTAL

18

38

28

84

Besoins de l’orphelinat

  • Alimentation : Lait, cĂ©rĂ©ales, lĂ©gumes, condiments etc.
  • Santé : infirmerie, pharmacie domestique, soins
  • VĂŞtements, couches pour enfants
  • MatĂ©riels scolaires : cahiers, livres, stylo, crayons etc.
  • Un minibus pour le transport des enfants
  • Des motos pour les courses en ville
  • Bourses d’études pour les grands
  • Equipement pour l’exploitation agricole : un tracteur et un semoir et accessoires
  • Renforcement des capacitĂ©s : formation du personnel, des Ă©ducateurs
  • Construction et Ă©quipement d’une bibliothèque
  • PossibilitĂ© d’accueillir des coopĂ©rateurs spĂ©cialisĂ©s dans le domaine de la puĂ©riculture, de l’éducation et psychologie de l’enfant, de la gestion financière et des ressources humaines etc.…